Nouvelles et Médias

Bravo à l’Oréal pour son leadership de l’économie circulaire

26 octobre 2023

Dans le plus récent rapport annuel du Groupe L’Oréal, Alexandra Palt, Directrice Générale Responsabilité Sociale et Environnementale et Fondation L’Oréal souligne que le Groupe souhaite contribuer à une transition juste et équitable pour tous. « Cela implique d’inscrire l’ensemble de nos activités dans le respect des limites planétaires, et aussi d’impliquer et d’accompagner nos parties prenantes dans notre dynamique pour avoir un impact positif sur la société et construire un modèle plus durable. Nous espérons ainsi être un catalyseur de changement dans notre secteur et au-delà ».

L’économie circulaire, clé de voûte du processus d’Aplantex

Un modèle à suivre
À titre de marque de produits de beauté la plus vendue dans le monde, L’Oréal a depuis plusieurs années déjà accéléré ses initiatives d’innovation durable et basculé vers l’économie circulaire avant même que ce concept percole dans la conscience populaire. Aujourd’hui, sous les auspices de son initiative L’Oréal pour le Futur, elle poursuit résolument ses efforts de transformation des codes de la beauté pour adopter une approche plus durable et donner aux consommateurs de ses produits les moyens de consommer de façon responsable.

Afin d’assurer le respect des limites planétaires, l’entreprise travaille sur plusieurs fronts sur l’ensemble de sa chaîne de valeur :  atténuation de l’impact des changements climatiques, usage responsable de l’eau, protection de la biodiversité et bonne intendance des ressources. Entre autres initiatives, pour l’obtention de ses ingrédients à base de plantes, elle prône des pratiques régénératives réduisant idéalement les surfaces agricoles nécessaires. En outre, elle optimise ses emballages en réduisant le poids de ses boîtes et modes d’emploi, en augmentant continuellement la proportion de plastique recyclé utilisé, en maximisant leur recyclabilité et en mobilisant les consommateurs en proposant ponctuellement des systèmes de recharge vs des emballages à usage unique. De plus, elle propose régulièrement des formulations avec une biodégradabilité accrue favorisant également une utilisation plus consciencieuse de l’eau. Enfin, dès 2020, 11 des 26 usines du Groupe étaient déjà carboneutres et elles le seront toutes d’ici 2025.

L’économie circulaire, clé de voûte du processus d’Aplantex
La plateforme industrielle de biotechnologie verte d’Aplantex vise à produire en abondance, localement et en toutes saisons, dans un milieu contrôlé, les ingrédients phytochimiques recherchés par les industries cosmétiques, pharmaceutiques et agroalimentaires. Nos phytoréplicateurs photosynthétiques propriétaires sont à la base d’une biomasse stable produite en hydroponie verticale utilisant un minimum d’eau et alimentée en boucle par un dosage de solution nutritive. Le processus utilise une énergie hydroélectrique renouvelable, ne produit aucun déchet et les phytoréplicateurs captent et assimilent jusqu’à 40 % de leur poids sec en carbone provenant du C02 atmosphérique. Aplantex joint ainsi le peloton de tête de l’économie circulaire.


Des articles qui pourraient vous intéresserTous

4 avril 2024

Julia Roberts et le puissant message de Mère Nature

En savoir plus
26 mars 2024

Le programme d’accélération du CIF propulse Aplantex

En savoir plus
19 mars 2024

La production de nos molécules d’intérêt est solidement amorcée

En savoir plus