Nouvelles et Médias

La photosynthèse – notre bouée de sauvetage!

2 mars 2023

Il y a environ deux milliards et demi d’années, notre planète est passée par une extinction massive des premières formes de vie. Ces formes de vie, toutes microscopiques, avaient colonisé la planète entière. Ces microorganismes étaient nombreux, diversifiés, efficients et pourtant ils ont succombé à un ennemi mortel, invisible et apparu de façon inattendue. Cet ennemi était l’oxygène atmosphérique, gaz dont nous avons aujourd’hui absolument besoin pour survivre, celui qui permet à notre métabolisme de fonctionner et en absence duquel on s’étouffe. Ce gaz, aujourd’hui indispensable pour la majorité des êtres vivants, était toxique pour les microorganismes qui ont évolué en son absence. L’oxygène est très réactif chimiquement. En absence de mécanismes permettant de le gérer et de le détoxifier, il attaque les différents constituants de la cellule, la majorité des cellules vivant à l’époque n’ont pas su s’adapter et ont disparu.

Aplantex canalise le pouvoir de la photosynthèse pour produire de précieuses molécules essentielles à la santé et au bien-être des gens.

Mais d’où venait cet oxygène ? Étonnamment, il provenait aussi de cellules un peu particulières, des bactéries qui ont appris à le gérer de façon adéquate. Ces cellules ont aussi appris à faire quelque chose d’encore plus étonnant – se nourrir de lumière et de gaz carbonique. C’est en utilisant ce gaz carbonique (CO2), grâce à l’énergie fournie par la lumière, que ces cellules produisaient de l’oxygène toxique pour la majorité des formes de vie microbienne d’alors. Ce mécanisme d’utilisation de gaz carbonique, à l’aide de l’énergie de la lumière, se nomme photosynthèse. Les bactéries qui l’ont inventé s’appellent les cyanobactéries. Aujourd’hui la photosynthèse permet à pratiquement toutes les plantes terrestres et toutes les algues de fournir la matière vivante qui sert de fondation à pratiquement tous nos écosystèmes. La photosynthèse permet en somme de faire de la chimie de façon extrêmement efficace en créant les molécules organiques grâce à la lumière et au CO2 atmosphérique. Ce même CO2, qui contribue au réchauffement climatique et dont on veut aujourd’hui réduire les émissions, est pour les plantes un engrais qui devient source de leur croissance grâce à la photosynthèse.

Chez Aplantex, nous avons mis la photosynthèse au service de la production de molécules de haute valeur ajoutée, destinées à la vente dans les marchés divers des domaines cosmétique, agroalimentaire et biopharmaceutique. Ce faisant, nous captons et emprisonnons le CO2 qui contribue au réchauffement climatique et produisons l’oxygène qui est maintenant un gaz indispensable à notre survie.


Des articles qui pourraient vous intéresserTous

30 novembre 2023

L’accélérateur Esplanade Québec étend son champ d’action

En savoir plus
21 novembre 2023

Une ressource stratégique clé se joint à l’équipe

En savoir plus
2 novembre 2023

BDC investit pour supporter les technologies propres

En savoir plus